Prix du cuivre

L’essentiel sur le cuivre

Cuivre naturel

De couleur orangée, le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. C’est un métal coloré qui dispose de plusieurs caractéristiques nécessaires au bon développement de la vie de l’homme.

Ce métal permet la création de divers objets ou de statues ornementales, mais intervient également dans la bonne démarche de l’économie mondiale. Très malléable et ductile, le métal rouge est très prisé dans plusieurs domaines d’application tels que la télécommunication, le bâtiment et aussi dans le secteur du transport.

En effet, sa bonne conductivité électrique et thermique lui confère une importance capitale car cela est très utile dans la construction de différents matériels techniques. Mais ce métal est également utilisé pour subvenir aux besoins et au confort de la vie quotidienne.

Vous pouvez remarquer que les ustensiles de cuisines, les objets d’ornement, les bijoux, et bien d’autres encore sont créés partiellement ou essentiellement à partir du métal rouge. Ces illustrations prouvent que ce métal reste une ressource naturelle très exploitée.

L’autre particularité de ce métal rouge réside dans le fait qu’il est recyclable. Bien sûr, le cuivre peut être recyclé indéfiniment sans que sa qualité ou sa performance ne soit diminuée. Cette nature très avantageuse contribue grandement à une économie d’énergie par rapport à la production de cuivre primaire.

Non seulement, le recyclage permet d’économiser jusqu’à 85% d’énergie, mais il émet moins de gaz à effet de serre. Et selon une source, « la seule production de cathodes à partir du cuivre recyclé permet d’économiser près de 700 000 tonnes de gaz carbonique chaque année ».

Etat de l’offre et de la demande du cuivre

offre demande

Comme tout autre investissement, pour avoir une idée sur les cours et leurs évolutions, il faut tout d’abord s’intéresser à l’état de l’offre et de la demande. Dans le cas d’un métal tel que le cuivre, l’offre passe obligatoirement par l’état de la production mondiale.

Mais quand il s’agit du cuivre, il faut faire la différence entre l’offre de cuivre brut, et donc le cuivre extrait des minerais, et l’offre de cuivre raffiné. Entre les deux, il se passe un processus de raffinement et de recyclage. Il faut aussi s’intéresser particulièrement à l’état des réserves, car tout le cuivre extrait ne passe pas forcément à la vente, et l’état des réserves mondiales peut avoir une grande incidence sur les prix.

Pour ce qui est de l’extraction et de la production, deux pays détiennent un quasi-monopole, qui sont le Chili et  le Pérou (assurant, à eux seuls près de la moitié de la production minière). Ainsi, une perturbation au niveau de ces pays (instabilité sociale par exemple) peut faire baisser sensiblement l’état de la production mondiale.

Toutefois, d’autres pays commencent à augmenter leur extraction de ce minerai pour concurrencer ces deux pays leaders du marché. Notamment la Russie et la Zambie.

Pour passer à l’état de la demande, sachez que la Chine est le plus grand consommateur actuel de cuivre. Mais la demande chinoise a baissé ces dernières années et on estime que le taux de croissance de la demande chinoise sur les années à venir va continuer à baisser, pour se stabiliser autour de 5%.

Le problème, ce n’est pas simplement que la croissance de la demande chinoise risque de diminuer (et donc que sa demande va continuer à augmenter, mais de manière plus modérée), le problème est la demande globale. En effet, après quelques pics de demande mondiale entre 2006 et 2014, atteignant une demande globale de plus de 1 200 000 tonnes par an, celle-ci a commencé à décliner depuis.

On estime que d’ici 2030, la demande mondiale n’augmentera que d’environ 505 tonnes métriques par an. Cette croissance devrait contribuer à augmenter légèrement le prix du cuivre.

Toutefois, une grande baisse de la demande chinoise pourrait faire baisser le cours du cuivre de manière imprévue mais d’un autre côté, une baisse de la production mondiale (surtout au niveau du Chili et du Pérou) devrait faire flamber à nouveau le prix du cuivre.

Cours du cuivre en direct

Comme tous les autres métaux, le cuivre joue un rôle prépondérant dans l’économie mondiale. Les cours des métaux sont en constante variation, mais il vous est possible de suivre le cours du cuivre en direct sur notre site. Les cours sont actualisés quotidiennement afin de vous garantir l’exactitude des données.

Prix du cuivre

Prix du cuivre au kilo et à la tonne

Le prix du cuivre a connu une baisse inquiétante vers la fin du mois de juin avec  5 euros le kilo. Mais la situation s’est améliorée vers le début du mois de juillet avec 5,3 euros le kilo. Toujours dans cette remontée, le prix actuel du cuivre est de 5,35 euros le kilo.

Ce prix est surtout destiné à des sociétés de production où le cuivre est associé à d’autres éléments pour créer un outil quelconque. Pour les industriels, le prix actuel du cuivre dans la Bourse de London Metal Exchange (LME) est de 6 923 dollars par tonne.

Prix du cuivre en dollars aujourd'hui

Prix du cuivre en dollars aujourd’hui

Achat/vente de cuivre

Le marché du cuivre se fait dans trois bourses des métaux. Ces lieux d’échange sont situés à Londres (LME), aux États-Unis et à Shanghai.

Pour un métal rouge de petite quantité, vous avez la possibilité de vous en procurer chez un ferrailleur.

Les plus gros importateurs de cuivre sont les pays asiatiques, et ceux qui répondent à ces commandes sont les sociétés productrices telles que la compagnie Codelco, Freeport-McMoRan, Rio Tinto et Xstrata.

Il est à noter que la consommation de cuivre augmente chaque année même si des problèmes d’ordre économique perturbent l’équilibre des cours des métaux.

Évolution du prix du cuivre sur un an en dollars (par tonne)

Évolution du prix du cuivre sur un an en dollars (par tonne)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !