Le cours du cuivre miné par l’offre

Le secteur minier a pris de l’envergure depuis un certain temps. Les grandes compagnies minières contrôlent plus de 40% des offres, une part importante qui leur permet de réaliser des profits considérables. L’ouverture et la montée en puissance des mines d’Antapaccay au Pérou et d’Oyu Tolgoi en Mongolie viennent de s’ajouter récemment à la production cuprifère. Cependant, le cours du cuivre ne profite pas à cette situation. Des études menés par la banque Citi révèle que le prix du métal léger sera sous pression tout au long de cette année. Une amélioration n’est en vue qu’en 2016.

Une perspective qui tend à rééquilibrer le cours

copper-mining-stocksDans son ensemble, le prix du cuivre a reculé en 2013. D’où l’intérêt de toujours suivre la cotation et le prix du cuivre.  L’abondance des offres en serait pour cause. Si l’industrie du cuivre était contrainte d’arrêter les activités de deux mines majeures, les offres sont encore nombreuses.

Selon les estimations de Morgan Stanley, un analyste de Citi, pas moins de 600 000 tonnes risquent d’être retirées du marché. Toutefois, ces tonnes en moins sont en mesure de maintenir le cours du métal rouge. Une pénurie de déchets cuivreux pourrait donc faire l’objet d’un éventuel rééquilibrage du marché du cuivre.

Le marché du cuivre a subi des pertes considérables

imagdsdees-500x250

Des pertes considérables élevées à 120 000 tonnes pour la filiale de Rio Tinto, Kenecott et 140 000 tonnes à la mine de Freeport McMoRan ont affecté le marché. En plus de cela, les principaux usages du cuivre ne requièrent pas d’importante quantité. Outre que la demande chinoise et la production de câbles, le plus dynamique est celle de l’industrie automobile qui  représente 5% de la demande seulement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Découvrez ces 10 excellentes idées de cadeaux pour les amoureux de cuisine :Cliquez ici

Top 10 des meilleures idées de cadeaux en cuivre pour les amoureux de cuisine :

Cliquez ici pour les découvrir