Les métaux industriels plombés par la chute du pétrole

La chute du brut en fin de semaine a effectivement plombé les métaux industriels dont le métal rouge. « La chute des prix du pétrole n’a pas laissé de marbre les métaux de base » indique les économistes de chez Commerzbank. « Le cuivre, par exemple, est tombé sous la barre des 6500 dollars la tonne » rajoutent ces économistes. Le cours du cuivre a atteint un plus bas en huit mois.

La décision de l’Opep a mis pression sur l’ensemble des matières premières

copper+tubes+XXX

Bien que l’offre soit surabondante sur le marché, l’Organisation des Pays exportateurs de Pétrole ou l’Opep a décidé de laisser inchangé son plafond de production. En conséquence, l’or noir a considérablement chuté. Pourtant, cette dégringolade a affecté l’ensemble des matières premières.

Outre que cela, d’autres éléments ont pesé sur les prix, y compris le lancement d’une enquête en Chine sur les risques associés au courtage de matières premières par les producteurs détenus par l’Etat et la fin d’une grève dans une mine de cuivre importante en Chili. Il est à noter que le Chili est le premier producteur de cuivre mondial tandis que la Chine est le premier consommateur mondial de métaux de base.

Le cuivre recule largement en une semaine

12-11-12-tmhft-4-pennies-resize-380x300

Le cuivre et le zinc s’avèrent être les plus touchés. Le vendredi 28 novembre, le métal rouge est tombé à 6.351,25 dollars la tonne, soit, son plus bas niveau depuis huit mois.

De son côté, le zinc a marqué un minimum depuis trois semaines à 2.211,50 dollars la tonne. Une semaine avant, les métaux avaient été dopés par la baisse de ses taux d’intérêt par la banque centrale Chinoise, dans l’espoir de relancer l’économie Chinoise.

Néanmoins, les volumes d’échange étaient limités par l’absence des opérateurs Américains jeudi et vendredi pour la fête de la Thanksgiving selon les analystes. Au LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 6.427,50 dollars contre 6.739, 75 dollars le vendredi précédent à la même heure.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !