Economie du cuivre

cuivre-lingots-300x236Dans le marché des métaux, le cuivre fait partie des métaux précieux tout comme l’or et l’argent. Depuis sa découverte à l’époque de la préhistoire, il est très usité dans la vie quotidienne pour diverses fins.

En effet, après le fer et l’aluminium, le cuivre est en 3ème position parmi les métaux les plus utilisés par l’être humain. C’est un élément métallique très exploité dans diverses applications, son incroyable conductivité thermique et électrique y est pour beaucoup, avec une économie de renommer à l’échelle planétaire.

Aussi, le cuivre est un indicateur économique essentiel car sa côte sur le marché est en mesure de déterminer la santé économique.

 La côte du cuivre

Le cours du cuivre change quotidiennement selon le cours indiqué par la Bourse des métaux. Il est à noter que le cuivre détient des contrats à terme ainsi que des options qui se discutent auprès de 3 Bourses des métaux dans le monde.

Le plus connu à Londres LME ou London Metal Exchange, le Comex ou marché de New York Mercantile Exchange et le Shangaï Metal Exchange en Chine. Chaque Bourse a sa façon de négocier cet élément métallique, le LME opte pour des lots de 25 tonnes avec une cotation en dollar américain, le Comex négocie en lots de 25000 livres pour être coté en cents américains par livre et celle du Shangaï négocie en yuan par tonnes en lots de 5tonnes.

Le prix du cuivre a connu une baisse tangible depuis l’année 2008 qui est passé de 9000$ en juillet 2008 à 6940$ le tonne aujourd’hui. Les facteurs de cette chute sont fortement liés à la crise.

Un marché à l’échelle planétaire

cu

 La production minière et cuivre raffiné réunis a connu un essor fulgurant, il a plus que doublé allant de 1970 à 2008. Les sociétés dédiées à la production de cuivre se sont mis en place comme Codelco en Chili reconnue en tant que compagnie nationale, Freeport-McMoRan une firme américaine et Xstrata une société anglo-suisse.

L’existence de ces entreprises révèle que ce métal a un marché. Un consortium a même été créé à l’initiative du Chili par le CIPEC, il regroupe les plus gros producteurs de cuivre qui représente 30% du marché mondial du cuivre.

Les consommateurs potentiels du cuivre sont pour la plupart dans l’hémisphère nord tandis que les principaux gisements se situent dans l’hémisphère sud.

 La production du cuivre

mine

En matière de production, le Chili, les États-Unis, l’Indonésie et l’Australie dominent le marché mondial du cuivre. Chili est d’ailleurs le premier exportateur de cuivre. Cette production s’avère insuffisante pour ne citer que le cas des États-Unis où le pays consomme le double de sa production.

Quant à la Chine qui est devenu le premier consommateur mondial du métal rouge en 2006, sa consommation s’élève à 6 fois plus qu’elle ne produit à ce jour. En outre, paraît-il que l’Europe est le premier utilisateur du cuivre recyclé.

La production totale en cuivre ne couvre pas les besoins mondiaux vu la demande en masse malgré la récupération de déchets, principalement la demande asiatique. La conjoncture industrielle est étroitement liée au cuivre ce qui permet d’élaborer une étude de marché du cuivre voire un indicateur essentiel de l’état de l’économie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Découvrez ces 10 excellentes idées de cadeaux pour les amoureux de cuisine :Cliquez ici

Top 10 des meilleures idées de cadeaux en cuivre pour les amoureux de cuisine :

Cliquez ici pour les découvrir