Le cuivre est-il un danger pour l’environnement ?

copper-crystal-2

Étant le troisième métal le plus utilisé à travers le monde, après le fer et l’aluminium, le cuivre est de nos jours très sollicité dans de nombreux domaines. Ce métal est presque présent dans tous les secteurs. Il structure la majorité des ustensiles et outils de nos vies de tous les jours.

Le cuivre : un contaminant environnemental à ne pas minorer

Un nombre important d’industries utilisent le cuivre comme matière première. Le métal ne présente généralement pas de menace pour l’Homme et son environnement.

Pourtant, l’utilisation et la production en cuivre qui ne cesse d’augmenter chaque année sous-entendant que la quantité de cuivre libérée dans l’environnement est de plus en plus importante.

Les chercheurs restent perplexes aux questions d’ordre environnemental quant à cette demande accrue de cuivre qui pourrait bien dans un futur proche présenter des menaces certaines pour notre planète. Par l’influence du rejet d’eaux usées dans les fleuves, des boues infectées du cuivre peuvent se répertorier sur les rivages et contaminer ainsi les sources d’eau.

Une contamination d’eaux par le cuivre se traduit par une grave pollution d’eau. Ce type de pollution pourrait bien être fatal à la faune et à la flore qui s’y nourrissent. Cela peut prendre, sans nul doute, des décennies, voire même des siècles, mais la non-prise des mesures draconiennes représenterait un danger réel pour la génération à venir.

Les risques de la contamination par le cuivre

Les eaux polluées par ce métal ne répondront plus aux exigences prédéfinies sur son utilisation durable. Les déchets miniers provenant de l’extraction du métal viennent additionner les impacts environnementaux négatifs sur l’utilisation abusive du cuivre.

L’on cite parmi, le drainagecopper_3 minier acide, la sédimentation ou encore l’érosion. Aussi, le cuivre une fois arrivé en grande quantité dans le sol peut causer d’énormes dégâts.  Quand il s’accumule dans le sol, un nombre illimité d’espèces végétales n’arrivent pas à survivre.

C’est la raison pour laquelle on ne rencontre pas beaucoup de diversités de plantes à proximité des industries à fort rejet de cuivre. Ce dernier a une influence non négligeable sur les terres agricoles. La présence abusive du cuivre dans le sol peut même interrompre l’activité de celui-ci.

Le rôle des micro-organismes essentiel peut fortement ralentir. L’utilisation des engrais chimiques à base de cuivre devra, de ce fait, être remise en cause. Polluées par le cuivre, les terres agricoles ne sont plus des sources de nourritures saines pour les animaux.

En ingurgitant des quantités importantes, les bestioles sont exposées à de grands problèmes de santé. En bref, le cuivre est de toute évidence un élément indispensable à la vie en petite qualité, mais sa forte concentration se révèle être vraiment nocive pour l’environnement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !