Les mines de cuivre de Katanga se serre la ceinture

Avec un sol qui abonde en minerais, la région de Katanga est une richesse naturelle que dispose la République de Congo. Suite à la chute des cours, la Suisse Glencore se voit obliger de suspendre l’exploitation du site de Kamoto. Au cours des trois derniers mois, les yo-yo des cours du cuivre impactent les miniers de la RDC. Suite à une baisse de 14,5% en 2014, le marché s’est plus ou moins stabilité au début de l’année, mais les prix se sont de nouveau chuté de mai à août. Ce qui a contraint la filière congolaise de suspendre Kamoto en RDC et Mopani en Zambie, toutes deux situées dans la « ceinture de cuivre » à cheval dans leur pays respectif, à voir sur la carte.

Une pause inquiétante pour la région

1302

Cette mesure a semé l’inquiétude à travers la province de Katanga. De leurs côtés, les professionnels du secteur craignent la suspension d’autres groupes miniers internationaux qui opèrent dans la région. Selon eux, cette pause représente un réel danger pour l’avenir de toute la filière. Pourtant, le groupe suisse de négoce et d’extraction fait valoir qu’elle permettra d’investir afin d’y produire à des prix compétitifs. « À Kamoto, nous voulons faire passer nos coûts d’exploitation de 5 500 à 3 650 dollars la tonne [environ 3 230 euros], un niveau un peu supérieur à celui de Mutanda » avance un responsable de Glencore. Néanmoins, les cours du cuivre se sont ressaisis au début du mois. Plus précisément le 1er octobre, il a signé son troisième jour de hausse.

Il est à noter que la situation économique chinoise influe largement le cours du métal rouge du fait qu’il soit le principal consommateur de cuivre à l’échelle planétaire. Début octobre, la tonne de cuivre enregistre sa troisième séance de hausse, gagnant 0,17% équivaut à 2,35 dollars vers 15h40.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Découvrez ces 10 excellentes idées de cadeaux pour les amoureux de cuisine :Cliquez ici

Top 10 des meilleures idées de cadeaux en cuivre pour les amoureux de cuisine :

Cliquez ici pour les découvrir