Le réseau cuivre remplacé par le réseau fibre

Récemment, le réseau téléphonique de cuivre a été remis en cause par Axelle Lemaire, la Secrétaire d’Etat au Numérique. Le rapport final laisse entendre que la fin du réseau cuivre se profile pour 2022.

Le basculement progressif du réseau cuivre vers le réseau en fibre optique ne date pas d’hier. Cette mission a démarré depuis juillet 2013 dans l’optique de passer vers des réseaux à très haut débit. Ces travaux ont été dirigés par Paul Champsaur, l’ancien président de l’ACERP. En fait, la mission vise à évaluer les aspects économiques, techniques, juridiques et sociaux de l’extinction du réseau cuivre au profit du réseau fibre optique.

Mise en place de « zone fibrée »

ethernet_cuivre

Le rapport établi par Champsaur privilégie la mise en place d’un statut de zone fibrée accordé par l’Etat, notamment dans certaines communes qui sont desservies en fibre optique. Ce qui est sans doute, le fruit d’un accord voire d’une concertation de nombreux acteurs institutionnels et industriels. « L’accession au statut de « zone fibrée » déclencherait la mise en œuvre de mesures d’accompagnement pour migrer la totalité des utilisateurs du réseau de cuivre vers le réseau FTTH » souligne le rapport.

Quant au réseau cuivre d’Orange, il ne sera pas complètement débranché que lorsqu’une zone déterminée sera équipée entièrement en fibre. Pour tester l’ampleur de cette nouvelle technique, un réseau fibre a été instauré à Palaiseau dans l’Essonne à l’échelle d’une ville, depuis 2013. Pour sa part, Orange a annoncé qu’il ne raccorde plus en cuivre les immeubles neufs éligibles à la fibre optique d’Orange, notamment dans les zones où il est le principal opérateur.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Découvrez ces 10 excellentes idées de cadeaux pour les amoureux de cuisine :Cliquez ici

Top 10 des meilleures idées de cadeaux en cuivre pour les amoureux de cuisine :

Cliquez ici pour les découvrir