Vol de métaux en bande organisée enfin stoppé par les autorités

gendarmerie vol métaux

Sept personnes ont été mises en examen après la découverte d’un vol d’une quantité incroyable de métaux. Plusieurs tonnes ont été retrouvées chez ces personnes qui ont été mises en examen pour vol et recel des métaux de l’ancienne gendarmerie de Saint-Herblain.

Un groupe des pays de l’Est très organisé

métaux arcelor mittal

L’opération a été soigneusement préparée car la cible choisie était inoccupée depuis plusieurs mois. La gendarmerie Pelletier était en effet vide depuis plusieurs mois, période qui a été mise à profit par les voleurs pour s’emparer de tonnes de métaux via les câbles électriques et tout élément contenant du métal.

L’opération a duré pendant tout le premier trimestre 2015 où la bande de voleurs n’a pas hésité à se servir largement dans ces locaux. Composée de spécialistes dans les métaux, les objets dérobés ont en effet une grande valeur sur le marché où les prix sont élevés.

112 logements vandalisés

tuyaux de cuivre

Pendant la nuit, les logements prévus pour les gendarmes vivant dans la caserne ont été débarrassés des fils de cuivre présents dans le câblage électrique ainsi que les conduites en cuivre.

Revendant à des entreprises de récupérations leurs larcins, il s’agit d’une somme particulièrement importante compte tenu du prix de cuivre. Après l’arrestation de 13 personnes au début de cette affaire, sept d’entre elles restent en examen pendant la poursuite de l’enquête mais les sanctions prises par la justice devraient être exemplaires pour décourager toute entreprise du même type.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !